Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Fermetures des cinémas boulevard Foch : les premiers coups durs en 2000

0 08.10.2013 12:07
L'ancien cinéma Le Colisée devenu Bowling.

L'ancien cinéma Le Colisée devenu Bowling.

Photo archives Le Courrier de l'Ouest

Le cinéma Gaumont Variétés va fermer ses portes boulevard Foch à Angers le 20 octobre prochain. A l'aube des années 2000, deux autres cinémas avaient fermé leurs portes sur ce même boulevard : l'Ariel et le Colisée.

En 2003, Le Courrier de l'Ouest prenait le pouls de cette artère. Inquitéude et amertume. A lire ci-après.

+ Une page se tourne boulevard Foch. Racontez-nous vos souvenirs : Variétés, Ariel, Colisée, Palace, etc. redaction.web@courrier-ouest.com

+ Cinéma Ariel : rénové en 1994, puis fermé à l'arrivée du Multiplexe

+ Fermetures des cinémas boulevard Foch : les premiers coups durs en 2000

+ [galerie photos] Angers : quand les cinémas étaient partout dans la ville

+ Fermeture du cinéma Les Variétés : le maire provoque une rencontre

+ 35 pièces d’or : le « trésor » du cinéma Variétés

+ Courrier des lecteurs : la fermeture des Variétés, une bonne nouvelle ?

Françoise, commerçante depuis 30 ans sur le boulevard, se souvenait du "temps béni où il y avait toujours du monde, à n’importe quelle heure ». Puis des enseignes sont parties : Singer, le restaurant « Le Quéré », le chocolatier Bartheleix, le coiffeur Georges Courant, la Coursive… Jusqu’au « coup fatal : la fermeture des cinémas ».

« La fermeture des cinémas a contribué à paupériser le boulevard » assénait Didier Fouache, responsable du Mc Do en 2003. « Nous avons enregistré une baisse brutale de notre chiffre d’affaires puisque la clientèle jeune a été aussitôt séduite par le confort et l’attractivité du multiplexe. Le soir, le boulevard est d’une tristesse à mourir et il n’est guère plus animé en journée… Installer une nouvelle enseigne ne peut-être qu’un bien, qu’un plus quand on voit d’où on vient ! »

« Matt Murphy’s » : « Nous attendons tous avec impatience de savoir ce qui va succéder au Colisée. Un centre commercial serait à même d’attirer et de retenir les Angevins alors que le centre-ville a tendance à descendre vers la Maine. Or, nous payons les mêmes charges que les autres commerçants. Il faut donc nous donner les moyens de perpétuer l’histoire commerciale de ce beau boulevard qui fait partie de l’histoire d’Angers ».

« Le Clipper » et « La Coupole » : « En terme d’animation, rien n’est fait pour le boulevard » déploraient Irène Courtel et Patrick Toupin en 2003 dans Le Courrier de l'Ouest. « La fermeture du cinéma, ça a été moins de flux, moins de vie le tout dans un contexte déjà très morose. Heureusement que nous pouvons encore compter sur les étudiants…"

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.