Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Fermeture des Ardoisières : "Un choc affectif" pour Christophe Béchu

0 25.11.2013 16:51
Angers. Fermeture des Ardoisières : "Un choc affectif” pour Christophe Béchu

Angers. Fermeture des Ardoisières : "Un choc affectif” pour Christophe Béchu

Photo archives Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Christophe Béchu réagit à son tour à l'annonce de la fermeture des Ardoisières d'Angers, à Trélazé : « L’annonce de cette nouvelle mauvaise nouvelle ne peut que susciter une immense émotion, pour le Maine-et-Loire et encore plus pour le bassin d’Angers. Cette émotion est liée à la fermeture d’un site industriel avec toutes les conséquences humaines qu’on imagine.

À quelques semaines des fêtes de Noël, c’est pour toutes les familles directement touchées un énorme coup de massue. Cette fermeture est aussi éminemment symbolique parce qu’elle touche à l’identité même de notre territoire, « l’Anjou Bleu », avec tout l’héritage que ça représente.

Je ne veux pas être dans un autre registre, pour l’heure, que celui du choc affectif. J’ai simplement fait part au préfet de mon entière disponibilité aux côtés de tous ceux qui voudront se mobiliser pour trouver des solutions ».

Notre double-page dans Le Courrier de l'Ouest de mardi

A lire aussi :

- Les Ardoisières de Trélazé, dernier site minier d'ardoises en France, vont fermer

- Ardoisières de Trélazé : la chronique d'une mort annoncée

- Ardoisières de Trélazé : les raisons de la fermeture selon la direction

- Ardoisières. "Une catastrophe ! Nous allons devoir poser de l'ardoise d'Espagne"

- Ardoisières d'Angers : la CGT refuse la fatalité de la fermeture

- "Un drame pour les mineurs et leurs famille", souligne Marc Goua

- Fermeture des Ardoisières : le maire d'Angers parle d'une "situation tragique"

- Angers. Fermeture des Ardoisières de Trélazé : "Tristesse", dit l'Agglo

- "Un choc affectif" pour le président du Conseil général Christophe Béchu

- La Fermeture des Ardoisières "concerne tout l'Anjou" juge Grégory Blanc



 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.