Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Fermeture des Ardoisières de Trélazé : "Tristesse", dit l'Agglo

0 25.11.2013 16:15
Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole.

Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole.

Photo archives Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Dans un communiqué diffusé lundi après-midi, l'agglomératoin d'Angers évoque dans un communiqué "un jour de triestesse", après l'annonce de la fermeture des Ardoisières d'Angers.

"L’histoire de notre territoire est intimement liée à l’exploitation de l’ardoise. Les Ardoisières d’Angers font partie de notre patrimoine. Elles ont façonné nos esprits autant que nos paysages. Aujourd’hui, il semble que l’activité du site trélazéen s’arrête non pas faute de mauvais choix stratégiques ou d’une mauvaise conjoncture, mais faute d’avoir pu trouver de nouveaux gisements à exploiter. C’est un jour de grande tristesse pour l’agglomération angevine.

Par-delà le symbole, il y a la réalité économique et sociale. L’entreprise contrainte de fermer, ce sont 140 salariés dont l’activité professionnelle est suspendue. Nous pensons d’abord à eux et à leurs proches. Face à eux s’ouvre aujourd’hui une période d’incertitudes qu’ils vont devoir gérer sur le plan émotionnel. Nous savons déjà la solidarité que les Angevins ne manqueront pas de leur témoigner.

Aux côtés de Marc Goua et de la Ville de Trélazé, l’Agglomération sera vigilante à ce que le Plan de sauvegarde de l’entreprise soit le plus favorable possible aux salariés en leur offrant un large panel de propositions permettant au plus grand nombre de trouver une solution pour rebondir. Quoiqu’il en soit, il devra prévoir d’aller plus loin que les dispositifs légaux.

Dès ce matin, Jean-Claude Antonini a demandé aux services d’Angers Loire Métropole d’étudier le meilleur moyen d’accompagner cette situation dans l’intérêt du territoire."

Notre double-page dans Le Courrier de l'Ouest de mardi

A lire aussi :

- Les Ardoisières de Trélazé, dernier site minier d'ardoises en France, vont fermer

- Ardoisières de Trélazé : la chronique d'une mort annoncée

- Ardoisières de Trélazé : les raisons de la fermeture selon la direction

- Ardoisières. "Une catastrophe ! Nous allons devoir poser de l'ardoise d'Espagne"

- Ardoisières d'Angers : la CGT refuse la fatalité de la fermeture

- "Un drame pour les mineurs et leurs famille", souligne Marc Goua

- Fermeture des Ardoisières : le maire d'Angers parle d'une "situation tragique"

- Angers. Fermeture des Ardoisières de Trélazé : "Tristesse", dit l'Agglo

- "Un choc affectif" pour le président du Conseil général Christophe Béchu

- La Fermeture des Ardoisières "concerne tout l'Anjou" juge Grégory Blanc



 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.