Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Femme égorgée : le suspect connaissait sa victime

1 15.01.2013 19:14
Yves Gambert, Procureur, a donné mardi les premiers éléments de l'enquête

Yves Gambert, Procureur, a donné mardi les premiers éléments de l'enquête

Photo CO - Josselin CLAIR

Samir Adam Hassan, meurtrier présumé de Nicole Chatelain samedi à Angers, « connaissait sa victime », a indiqué mardi Yves Gambert, procureur de la République. Il l’a avoué aux policiers du SRPJ qui l’ont entendu lundi dans sa chambre du CHU, dans un espace spécialement conçu pour les détenus.

La justice lui a notifié ce mardi sa mise en examen pour assassinat et tentative de meurtre contre les trois policiers qui sont intervenus sur la scène de crime. Les policiers, défendus par Me Pascal Rouiller, se sont constitué partie civile. Ils ont également été entendus sur le déroulé des faits.

+ Retour en images par ici

« Il reconnaît connaître Mme Chatelain mais nie être venu spécialement pour la tuer. Il l’aurait rencontrée par hasard alors qu’il revenait du marché où il aurait acheté son couteau et son marteau. La conversation s’est engagée devant l’immeuble et le ton est vite monté, selon le suspect. Il reconnaît avoir porté trois coups de couteau mais paraît ne plus se souvenir de l’agression des policiers ».

Ses propos sont assez contradictoires : « Il exprime un esprit de vengeance à son encontre mais c’est assez confus. »

Le Soudanais, qui vit sans famille en France depuis 2005, a été suivi par Promojeunes : « L’association lui a fourni un logement qu’il partageait avec un colocataire. Le suspect est persuadé que ce dernier lui a transmis le sida. Or l’agresseur n’a pas le VIH, selon les tests réalisés au CHU. C’est une idée fixe : il est malade à cause de cette association ». Le psychiatre qui l’a examiné lors de sa garde à vue parle d’une « conviction quasi hypocondriaque d’être malade ».

 

Plus d'éléments dans le Courrier de l'Ouest de mercredi.

A lire aussi :

Le procureur communiquera mardi soir

Egorgée en pleine rue à Angers : « Nicole mérite tous les éloges »

Femme égorgée : le présumé meurtrier placé en garde à vue

L'agresseur devrait être entendu cette semaine

Tout un quartier boulversé

"Il était comme un fou"

"Ça ressemble à un coup de folie"

Le maire d'Angers "horrifié

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.