Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Du tirage au sein de l'UDI à propos de l'affaire Bourdouleix

0 24.07.2013 18:36
LIMAMI ANIS

LIMAMI ANIS

YOLANDE MIGNOT

 Les réactions timorées de Michel Piron, président de l'UDI 49, et de Daniel Dimicoli, président du Parti radical (et membre de l'UDI) laissent un peu dubitatifs certains adhérents. Ainsi, Anis Limami, vice-président du Parti radical qui s'étonne: "la réaction de nos élus locaux me paraît extrêmement timorée. C'est en totale contradiction avec ce que nous voulons faire de l'UDI. On dirait que le maître-mot, c'est de ne pas faire de vagues. Je ne me reconnais pas dans ces propos-là. On ne va pas tourner autour du pot, il y a des éléments, un enregistrement. On ne peut pas constituer un parti en se cachant derrière son petit doigt".

 De leur côté, les Jeunes UDI 49  sont aussi plus explicites que leurs aînés et demandent "que justice soit faite sur cette affaire navrante pour notre département et notre pays". Et ajoutent : "l’UDI porte un message de rassemblement et de tolérance et en aucun cas de stigmatisation ou d’appel à la haine envers qui que ce soit. Si Gilles Bourdouleix, élu de la République, n’a pas respecté ce principe fondateur, il devra en assumer toutes les conséquences aux yeux de la Justice et de la Commission National d’Arbitrage et de Transparence de l’UDI (CNAT) ». Ils demandent également que les provocateurs soient eux aussi traduits en justice.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.