Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Mais qui a massacré l'arbre de la laïcité place Lorraine ?

0 08.11.2013 11:44
  • Photo Ville d'Angers

    L'arbre de la laïcité place Lorraine a été abattu dans la nuit du 5 au 6 novembre à Angers.

  • Photo Ville d'Angers

    L'arbre de la laïcité place Lorraine a été abattu dans la nuit du 5 au 6 novembre à Angers.

L’arbre de la Laïcité, planté place Lorraine à Angers, a été abattu et laissé ainsi sur place, dans la nuit du 5 au 6 novembre. La Ville d'Angers, qui a photographié la scène, est choquée et scandalisée.

Le maire Frédéric Béatse exprime sa colère dans un communiqué et dénonce un "climat nauséabond", faisant le lien avec l'affaire Taubira.

Il entend organiser rapidement un cérémonie pour replanter un arbre et compte bien faire de ce rendez-vous, "un moment symbolique", pour que "les ennemis de la République sachent qu’ils ont face à eux un front uni."

A lire ci-dessous, le communiqué du maire d'Angers. Et samedi dans Le Courrier de l'Ouest, notre dossier sur le racisme en Anjou.

"Ce chêne vert planté par moi il y a un an avait une très forte portée symbolique et disposait à son pied d’une plaque présentant la laïcité comme une des valeurs intangibles de notre République.

"Jusqu’à ce jour, personne n’a été interpellé et il n’y a à l’heure actuelle aucun suspect. Néanmoins, vu le contexte du moment, il est hélas envisageable qu’il ne s’agisse pas là d’un acte de simple vandalisme dépourvu de toute arrière-pensée.

"Je tiens par conséquent à prendre un ton solennel pour condamner ce geste. Si le ou les auteurs ont eu pour objectif de s’attaquer au symbole de la laïcité, je pense qu’il est temps de marquer le coup et de réagir fortement. La République ne se négocie pas et ne se laisse pas ainsi attaquer sans réponse.

"D’autant que cela vient s’ajouter aux débordements intolérables qui se sont déroulés lors de la manifestation qui a accompagné la venue au Palais de Justice de Christiane Taubira, ministre de la République.

"Ça suffit ! Le climat actuel devient assez nauséabond. C’est pourquoi, je souhaite symboliquement replanter cet arbre le plus rapidement possible. A cette occasion, j’inviterai tous les Angevins qui se reconnaissent dans notre République à s’associer à ce geste.

Pour ce moment ô combien symbolique, il s’agira de sortir des polémiques politiciennes de la campagne électorale. L’image fournie doit être forte et claire.

Que les ennemis de la République sachent qu’ils ont face à eux un front uni."

 

+ Affaire Taubira : l’UMP visée par l’extrême droite

+ Affaire Taubira : un rassemblement contre le racisme le 11 novembre

+ "La guenon, mange ta banane", la preuve filmée de l'agression raciste

+ Le maire rend publique sa lettre à Taubira, récemment insultée à Angers

+ Affaire Taubira : Yann Moix dit sa "honte" d'être Français

+ La Manif pour tous condamne les propos racistes visant Taubira


 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.