Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Caroline Fel (UMP) aux socialistes angevins : "A trop se précipiter..."

1 30.04.2013 14:36
Caroline Fel, conseillère municipale et membre du comité UMP d’Angers

Caroline Fel, conseillère municipale et membre du comité UMP d’Angers

Droits réservés

Caroline Fel, conseillère municipale et membre du comité UMP d’Angers, réagit après le communiqué du PS angevin publié après l’interview donnée par Emmanuel Capus au Courrier de l’Ouest dans son édition du 28 avril dernier. Dans un texte transmit à la rédaction, elle souligne : "Cela démontre un état de fébrilité inquiétant, à près d’un an des élections municipales. Madame Camara Tombini a lu dans l’interview d’Emmanuel Capus une attaque de l’ « incompétence» du maire, alors même que ce terme n’a pas été cité une seule fois.

+Le PS qualifie l'UMP Emmanuel Capus de "gesticulateur" de "mauvaise foi"

Bien plus, Madame Camara-Tombini tente de tromper les Angevins en revenant sur le coût prohibitif des études pour le projet de Rives de Maine uniquement sur une année, alors que ce qui intéresse les angevins c’est évidemment le coût global engagé pour les années à venir.

Cette fébrilité ne saurait pour autant justifier les attaques personnelles que Mme Camara-Tombini se permet envers Emmanuel Capus. Ne pas partager les mêmes opinions n’autorise en rien à s’attaquer aux individus, encore moins à juger de leur bonne foi. L’exercice démocratique sain est précisément celui qui consiste à exprimer des opinions différentes, à les faire partager et à convaincre de leur bien-fondé, dans le respect mutuel. Doit-on le rappeler ? Sur le fond du débat, justement, il est utile de redire que la dette de la seule agglomération angevine est bien supérieure à celle du département : 1395 euros de dette par habitant pour l’agglo, contre seulement 535 euros par habitant pour le Conseil Général. Angers a également la 2ème taxe foncière la plus élevée de France alors que le Conseil général est le 53ème département de France en la matière… A trop se précipiter, le risque est grand de se prendre les pieds dans le tapis».

A lire aussi sur www.courrierdelouest.fr : notre dossier sur les municipales à Angers en cliquant ici

Commentaires (1)

Devinette
sotebiz mar, 30/04/2013 - 16:23

Voilà une belle dose de vérités courtoisement servies avec fermeté nettement plus constructives que les "gesticulations" de Tombini and Co.
Après ce maire déchu il nous faudra bien un maire pêchu.
Tiens, qu'est-ce qui pourrait bien rimer avec pêchu ?
Devinez.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.