Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Aline Chaussade remporte le Prix de l'initiavive

0 12.04.2013 08:36
Aline Chaussade entourée de Patrick Gruau (PDG de Gruau), et de Christophe Noël, directeur général du Crédit Agricole.

Aline Chaussade entourée de Patrick Gruau (PDG de Gruau), et de Christophe Noël, directeur général du Crédit Agricole.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Aline Chaussade, étudiante en troisième année à l’École supérieure des beaux-arts TALM (comme Tours-Angers-Le Mans), ont décroché le Prix de l’initiative, grâce à son idée de chaussures à talons rétractables.

WoW, With or Without, est un concept venu à la suite d’un petit accident de talons pris dans une grille d’aération. « Je porte beaucoup de chaussures à talons et mes amies aussi, raconte-t-elle. Mais on ne peut pas marcher vite quand on est en retard et je rentre souvent de soirée en me disant que ce n’est pas pratique. C’est pour ça que j’ai imaginé ce concept de chaussures à talons rétractables ».

Une étude de marché réalisée sur une centaine de femmes âgées de 16 à 50 ans a permis de définir leurs attentes avec plus de précisions.

En contact avec les pros

La particularité de « WoW » est d’être composée d’une chaussure plate et d’une semelle à talon. C’est une solution qui permet de posséder deux paires de chaussures en une avec un talon facilement déclipsable, rétractable et facile à ranger. « Il fallait pour cela créer une semelle assez souple pour pouvoir s’adapter aux formes ».

Dans le dossier très complet déposé entre les mains du jury, Aline Chaussade a détaillé les modèles, les formes, les solutions techniques, mais aussi le business plan et l’étude de marché. « Ça n’existait pas en France et ç’avait été envisagé aux Etats-Unis mais jamais commercialisé ».

Elle y croit dur comme fer. Non contente d’avoir remporté les 1 200 euros promis au meilleur projet de son école, elle a ajouté les 2 000 euros du Grand prix. Ce qui va lui permettre de financer les prototypes.

Dans le jury, certains ont aussi promis de la mettre en relation avec des professionnels de la chaussure du Choletais pour développer son idée. C’est ce qui s’appelle mettre le pied à l’étrier.

Notre page spéciale sur le Prix de l'initiative à découvrir dans Le Courrier de l'Ouest de vendredi, éditions Maine-et-Loire

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.