Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Accroche-cœurs : des camions bennes bloquent les accès au Ralliement

4 09.09.2016 22:13
Angers. Accroche-cœurs : des camions bennes bloquent les accès au Ralliement

Angers. Accroche-cœurs : des camions bennes bloquent les accès au Ralliement

Photo Le Courrier de l'Ouest

Alors que les Accroche-cœurs battent leur plein dans le centre ville d'Angers, de part et d'autres de la place du Ralliement, des camions bennes ont été positionnés, bloquant l'accès à tout véhicule.

Comme pour empêcher qu'un drame comme à Nice le 14 juillet ne se produise à Angers.

Commentaires (4)

en réponse
la shroumphette mar, 13/09/2016 - 11:17

j'y étais vendredi soir merci ;;;; et j'ai vu des bouteilles sortir des sacs à dos ....
et il n'y avais rien dans les rues piétonnes;;; et je me suis sentie enfermée dans le parking de la poissonnerie où les associations s'étaient installés;;;; contraste avec les autres accroches cœur ouvert sur la DOUTRE ;;;;
pas vu le "off ", et pas de "dress code " difficile d'entrer dans le thème "apocalypse " contrairement à la mémorable séance JOE BITUME sur "ANGES ET DEMON "
au moins ce groupe savaient nous mettre dans l'ambiance ...
enfin il parait que la pyrotechnie place dd la ROCHEFOUCAULT était réussie...

le ridicule ne tue pas
la shroumphette sam, 10/09/2016 - 10:34

la circulation auto en centre ville n'as pas été coupée , des voitures traversaient le bd de la ROE après la seule chicane barrant la voie tramway ;;; la présence de deux militaires armés fait peur plutôt qu'autre chose , mis à part les patrouilles en voiture et non à pied de la police municipale et d'agents de sécurité 'privé" aucun contrôle d'accès , surtout à l'entrée de la zone de restauration , impression d'être enfermé ;;;;; si il y avait eu un mouvement de panique je ne sais pas ce qui se serait passé;; heureusement tout le monde était calme, trop calme ....
et l'ambiance festive n'y étais pas ....et aucun sac n'a été contrôlé ( utilité surtout pour empêcher l'ivresse sur la voir publique ( les sacs étaient plein de bouteilles )

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.