Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Allonnes Insolite : « J’habite la maison des horreurs »

2 22.05.2013 08:24
La maison de Marie-Claude Leclef, située à Allonnes près de Saumur en Maine-et-Loire, est infestée de couleuvres.

La maison de Marie-Claude Leclef, située à Allonnes près de Saumur en Maine-et-Loire, est infestée de couleuvres.

Photo Le Courrier de l'Ouest

La maison de Marie-Claude Leclef, située à Allonnes près de Saumur en Maine-et-Loire, est infestée de couleuvres. Chaque année, au printemps, elles descendent du grenier vers les pièces habitées et terrorisent cette Allonnaise qui veut une solution.

« La première, je l’ai trouvée en avril 2010, elle était sur mon porte-manteau", raconte Mme Leclef au Courrier de l'Ouest. Au moins dix se sont invités ces dernières années.

Reportage à lire dans Le Courrier de l'Ouest de mercredi, éditions Maine-et-Loire, page 2

Commentaires (2)

Allonnes Insolite : « J’habite la maison des horreurs »
mickado jeu, 20/03/2014 - 12:25

Cela fait vraiment froid dans le dos!!!!

La maison doit être hanté surement. Ceci étant, je lui proposerais de déménager c'est beaucoup plus sure et moins dangereux. Après cela dépends si ses couleuvres sont dangereuses ou pas.

J'ai vu dans un article une histoire à peu près similaire mais c'était avec des rats.

Le propriétaire à déménagé et à acheter une autre maison avec un bois de qualité sur http://www.onlybois.fr et à fait appel à un dératiseur.

Depuis il se sent en sécurité et plus de rats viennent l’embêter .

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.