Allergies : les animaux aussi

Eh oui, les animaux de compagnie aussi, sont sujets aux allergies ! L’arrivée des beaux jours évidemment, annonce des moments privilégiés avec votre compagnon à quatre pattes, en forêt ou à la campagne. Si vous n’y prenez garde, ils seront également synonymes de démangeaisons, d’eczéma.... Pour éviter ces tracas à votre chien ou votre chat, soyez donc attentifs.

Sous le nom de ‘paws’, les anglo-saxons désigne ce qui tient de lieu de pieds aux quadrupèdes. Mais l’acronyme PAWS désigne aussi – et fort opportunément – une enquête internationale réalisée pour le compte du groupe pharmaceutique Novartis, et dont le titre complet est Pet Allergy Worldwide Survey. Or selon cette étude mondiale des allergies chez les animaux domestiques, près d’un maître sur deux ignore que son animal est susceptible de souffrir d’allergies. Et pourtant, leurs symptômes nous bien connus. Ils sont en fait très similaires aux nôtres : éternuements, lésions cutanées, conjonctivites…

Les animaux peuvent développer des allergies donc, et cela toute l’année. Mais c’est surtout au printemps et à l’été qu’ils risquent d’y être les plus sensibles. « Ces allergies apparaissent après une balade en forêt, ou lorsque l’animal retourne dans la maison de campagne de ses maîtres après de longs mois » explique la Fondation 30 millions d’amis. « Celle-ci est en effet remplie de poussières et d’acariens, parfois de moisissures. » L’animal peut alors développer une dermatite atopique, qui se manifestera par un prurit permanent. Comprenez par là que votre animal connaîtra des démangeaisons incessantes, qui le conduiront à se gratter et à se mordiller sans arrêt. Avec à la clé, une perte de poils, de véritables ulcérations cutanées voire une infection.

Comment réagir ?

Avant de mettre en place un traitement, identifiez les causes de l’allergie. Vous devrez donc observer l’environnement et démasquer le coupable. « Si l’allergie est ‘accidentelle’, un traitement anti-inflammatoire – par corticoïde ou antihistaminique - sera prescrit » continue 30 millions d’amis. « Il est également conseillé d’appliquer un produit topique, c’est-à-dire qui agit essentiellement sur la peau et les muqueuses, à base d’avoine. Celle-ci possède des vertus calmantes reconnues. Cela apaisera les démangeaisons ». Au moindre doute et si le phénomène ne disparaît pas rapidement, consultez votre vétérinaire.

Mieux vaut prévenir…

Quelques gestes simples pourront vous éviter ces désagréments :

Après chaque balade, rincez les yeux de votre animal avec du sérum physiologique ;

Appliquez un gant mouillé sur son pelage pour le débarrasser des poussières ;

Et pour les réactions allergiques aux puces, utilisez des produits antiparasitaires, comme des sprays ou des colliers dédiés.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.