Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Agriculteurs Une mobilisation spectaculaire en France et autour de chez nous

1 05.11.2014 20:19
  • Photo Presse Océan - Olivier LANRIVAIN

    A Nantes, poireaux pourris, fumier, pneus… et même des plumes de poulets ont été déversés.

  • Photo Le Maine-Libre - Hervé PETITBON

    Au Mans, les manifestants ont mis le feu à de nombreuses reprises.

  • Photo CO - Benoit FELACE

    A Niort, une chèvre et un veau ont été introduits dans la permanence d'une élue PS. Sans oublier le fumier.

Les agriculteurs, qui se sentent incompris et accablés par les contrôles et les réglementations, ont crié leur ras-le bol mercredi dans tout le pays, avec plus de 35.000 agriculteurs mobilisés selon la FNSEA, "du jamais-vu depuis des années".

+ Êtes-vous indignés par les lâchers de ragondins opérés par les agriculteurs ? Votez ici

Le syndicat majoritaire FNSEA et les Jeunes Agriculteurs avaient appelé dès septembre à cette mobilisation, rejoints ensuite par les Chambres d'agriculture.

Entre-temps, le barrage de Sivens a ravivé l'exaspération, les agriculteurs de la FNSEA défendant un projet légitime selon eux et destiné à irriguer des terres agricoles.

Mercredi en fin d'après-midi, la FNSEA dénombrait 92 actions et 36.500 agriculteurs dans les rues sur fond de slogans sans équivoque: "Lâchez-nous la grappe", "400.000 normes... combien de paysans demain?", "Laissez-nous travailler".

► A Angers, près de 500 tracteurs ont roulé sur la ville pour faire le siège de la cité administrative :

Autour du Maine-et-Loire, le point sur la mobilisation :

• Au Mans (Sarthe) : une quarantaine de tracteurs sont arrivés en ville. Les manifestants en colère ont brûlé du fumier et des pneus du matin jusqu'en milieu d'après-midi, notamment devant la préfecture.

• A Nantes (Loire-Atlantique) : Les agriculteurs ont pris place devant la préfecture dès 11 h 30. Près de 350 d’entre eux étaient présents accompagnés de nombreux tracteurs parfois attelés à une remorque bien chargée. « On ne repartira pas avec ce que l’on a amené », s’exclamait un éleveur. Très vite, le bal des déchargements de cargaison s’est mis en route devant les locaux de la préfecture. Poireaux pourris, fumiers, pneus… et même des plumes de poulets ont été déversés.

• A Niort (Deux-Sèvres) : Les 80 tracteurs de la manifestation de la FNSEA 79 et des JA 79 ont pris le chemin du retour à 16 heures, comme l'avaient programmé les manifestants. La dernière action de la journée aura été le déversement de deux remorques de fumier devant la permanence niortaise de la députée PS Geneviève Gaillard. Ils ont aussi abandonné, dans le local, une chèvre et un veau.

 

Commentaires (1)

barbares
marc.lambert.5015 sam, 08/11/2014 - 10:44

Ils ont déversés du fumier comme ils ont "déversés" des animaux ! exemple , à Niort, ils sont repartis en laissant derriere eux dans la rue un veau,, et une chèvre (animaux nuisibles ?) qui ont été récupérés par la fourriere municipale...

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.