Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Affaire Troadec Le suspect très bavard devant les juges

0 07.04.2017 17:54
Me Thierry Fillion (à gauche) et Me Patrick Larvor, les avocats du suspect.

Me Thierry Fillion (à gauche) et Me Patrick Larvor, les avocats du suspect.

Photo Presse Océan - Nathalie BOURREAU

Le beau-frère de la famille Troadec reconnaît toujours les quatre meurtres mais il conteste la préméditation. 

Information Presse Océan

Hubert Caouissin a parlé. Beaucoup. Ce jeudi, cet homme de 46 ans, soupçonné d’avoir tué la famille Troadec le soir du 16 février, à Orvault, a passé six longues heures dans le bureau des deux juges nantais chargés d’instruire le dossier.

Les magistrats pensaient que ce premier interrogatoire depuis la mise en examen du suspect, le 6 mars, pour « assassinats », durerait trois heures. Tout au plus. C’était sans compter « le grand souci du détail » d’Hubert Caouissin.

Ce jeudi pourtant, au quatrième étage du palais de justice de Nantes, seuls les faits commis à Orvault ont été abordés. Le transport des corps et leur démembrement à Pont-de-Buis, dans le Finistère, ne l’ont pas été. Ils le seront plus tard, à l’occasion d’un nouveau rendez-vous judiciaire, qui pourrait être fixé en mai.

Ce jeudi donc, le suspect a été entendu sur la seule soirée du 16 février, mais de manière très détaillée. « Et il a participé activement à la discussion », indiquent ses avocats, Me Thierry Fillion et Me Patrick Larvor. « Il s’est montré très précis dans ses réponses. Il avait visiblement besoin de s’exprimer ».

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.