Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Aéroport de NDDL Attention aux routes bloquées par les opposants samedi

2 22.02.2016 18:18
Les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes espèrent une manif encore plus grosse que celle du 9 janvier.

Les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes espèrent une manif encore plus grosse que celle du 9 janvier.

Photo AFP

Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes veulent bloquer les axes Nantes-Vannes et Nantes-Rennes samedi.

Les Angevins qui ont l'intention de partir en week-end sur la côte Atlantique et en Bretagne, samedi, seraient bien avisés d'éviter d'emprunter la RN 165. Les opposants au transfert de l'aéroport de Nantes ont en effet l'intention de bloquer la quatre-voies entre 11 h et 18 h, au niveau du Temple-de-Bretagne, dans les deux sens.

L'axe Nantes-Rennes devrait également être bloqué pendant une heure, en fin de matinée, au niveau de l'échangeur de l'Erette, à Grandchamps-des-Fontaines. Les deux sites ne sont pas choisis par hasard : ils sont situés aux deux extrémités du futur barreau routier censé relier les RN 165 et 137 et desservir le nouvel aéroport du grand ouest. C'est là que devraient démarrer les travaux.

Des cars venant de toute la France

Quels que soient les modalités du referendum et son résultat, cette consultation « ne changera rien au fond du dossier », soulignent les opposants, qui continuent d'exiger l'abandon pur et simple d'un projet « pourri » reposant sur « un mensonge d'État ». Et de prévenir : « Si le référendum est biaisé, nous ne pourrons pas le respecter ».

En attendant, les anti-aéroport espèrent à nouveau une forte mobilisation samedi. « On prépare ça depuis des semaines, l'appel a été relayé au niveau national. On attend donc plus de monde que le 9 janvier ». Une cinquantaine de cars venant de toute la France sont d'ores et déjà attendus.

Commentaires (2)

libefrté de manifester
la shroumphette jeu, 25/02/2016 - 17:28

lorsque ce sont les agriculteurs de la FNSEA qui bloquent la circulation, font des dégâts, lisier, barrières arrachés, massacre de ragondins sous les roues de leur tracteur il n'y a aucune arrestation pour " entrave à la circulation " et troubles à l'ordre public, idem quand ce sont les artisans, les taxis , et cette semaine des pompiers.... alors que des citoyens qui roulaient en escargot on eu leur voiture :mises en fourrière et viennent d'être condamnés à 200 euros d'amende avec sursis.... deux poids deux mesure , idem pour les tracteurs qui ont été empêchés de rentrer chez eux alors que la manifestation pacifique était terminé ;; de plus les citoyens et contribuables de tour bord et de toute LA FRANCE qui demandent l'arrêt du projet inutile de NDDL manifestent en majorité pacifiquement , les zadistes ne sont pas des délinquants et il n'y a que quelques "éléments incontrôlés " qui malheureusement desservent le mouvement de défense de l'environnement contre le bétonnage de la zone humide indispensable au respect de la biodiversité ( d'autant plus que depuis 30 ans la nature a été préservé)
oui nous sommes en démocratie, chacun à le droit de manifester ....

bloquage des routes
Camille Camille mar, 23/02/2016 - 14:41

inadmissible il n'y en a que pour ceux qui bafouent les lois de la république,qui prennent la population en otage , quand allons nous enfin dire STOP aux violences au saccage des villes traversées par les zadistes .

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.