Accidents de la vie courante : toujours trop

Noyades, intoxications, chutes… Les accidents de la vie courante sont nombreux et… meurtriers. En France par exemple, ils tuent plus encore que les accidents de la route. Alors que ces derniers provoquent 4 000 morts par an, les accidents domestiques et de loisirs sont à l’origine de près de… 20 000 décès. Le Collectif pour la lutte contre les accidents de la vie courante le CLAC, demande donc pour la seconde fois que le label de Grande cause nationale leur soit octroyé. Il donnerait en effet les moyens de mener des actions de prévention contre ce « fléau ».

Les enfants et les personnes âgées sont les premières victimes de ces accidents. En effet, les deux tiers des 20 000 décès annuels dus à des accidents de la vie courante surviennent après 74 ans. Et ils représentent la première cause de mortalité chez les enfants, entre 1 et 14 ans. Mais ce « fléau » concerne chacun de nous. « Il est la 3e cause de mortalité en France, après les cancers et les maladies cardiovasculaires », soulignent les représentants du CLAC.

Parmi les nombreux types d’accidents concernés, six constituent « un risque majeur » :

Les chutes concernent davantage les plus de 75 ans. Et chaque année, ellefont 9 400 morts ;

Les noyades, elles, font des victimes parmi les adultes comme les enfants. Pendant la période estivale, 4 noyés perdent la vie chaque jour : en mer, sur un plan d’eau ou dans une piscine privée. Et cela, malgré la réglementation qui impose à chaque propriétaire d’installer un dispositif de sécurité agréé ;

Les suffocations sont à l’origine de 3 000 morts par an. Le plus souvent liées à l’ingestion d’aliments ou de petits objets obstruant les voies respiratoires, elles représentent la première cause de décès chez les nourrissons de moins d’un an ;

Les intoxications peuvent être liées à la prise accidentelle de médicaments, à des émanations de monoxyde de carbone, ou encore à l’ingestion de produits ménagers. Toutes causes confondues, elles tuent chaque année 1 400 personnes ;

Un incendie domestique se déclare toutes les deux minutes dans notre pays. Les victimes souffrent principalement de brûlures et des suites de l’inhalation de fumées toxiques ;

Enfin près de 910 000 sportifs sont victimes de chutes ou de malaises cardiaques chaque année. Ces accidents surviennent lors de la pratique de disciplines aussi diverses que les sports d’équipe, le ski, le vélo, la randonnée ou encore l’équitation.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.