Accidents de la vie courante : nos enfants en danger ?

Noyades, chutes, intoxications… A chaque heure dans l’Union européenne, un enfant meurt des suites d’un accident de la vie courante. C’est considérable bien sûr, alors que tous ces accidents devraient être évitables… Or en matière de prévention, la France accuse un retard important sur ses voisins. En effet, selon une enquête menée auprès de 31 pays du continent, l’Hexagone se classe à la… 22e place !

Ce travail a été publié dans le cadre du projet européen Tools to Address Childhood Trauma, Injury and Children’s Safety (TACTICS), piloté par l’association European Child Safety Alliance (ECSA). Les résultats viennent d’en être rendus publics au Parlement européen de Strasbourg.

Pour la France, c’est la Commission de la Sécurité des Consommateurs (CSC), partenaire de l’opération depuis sa création en 2007, qui a réalisé l’étude. Ses responsables soulignent le caractère peu brillant des résultats de notre pays, qui se situe donc, au 22è rang sur 31. Nous nous situons certes, dans la moyenne pour ce qui concerne la prévention des noyades (3,5 sur 5), mais nous en sommes tout en bas du tableau en matière de chutes et de défénestrations (1,5/5).

Selon la CSC, la France doit agir pour améliorer la sécurité des enfants et des adolescents. Pour cela, elle préconise notamment :

De rendre obligatoire le port du casque à vélo ;

D’équiper les piscines publiques de dispositifs de sécurité comparables à ceux des piscines privées ;

De faire appliquer la loi exigeant que les fenêtres et balcons des logements, existants ou à venir, soient équipés de dispositifs de sécurité et de garde-corps ;

D’imposer le conditionnement des médicaments dans des boîtes ou contenants impossibles à ouvrir par les enfants.

Aller plus loin : Lire l’intégralité des résultats sur le site de l’ECSA.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.