Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

64e Festival d'Anjou : Bouquet, Huster, Lambert et les autres

0 10.06.2013 13:00
Francis Huster présentera une nouvelle adaptation de "La Guerre de Troie n'aura pas lieu".

Francis Huster présentera une nouvelle adaptation de "La Guerre de Troie n'aura pas lieu".

Photo archives Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Michel Bouquet, Francis Huster, Clotilde Courau ou encore l'humoriste Jonathan Lambert sont à l'affiche du 64e Festival d'Anjou (11 juin-6 juillet) qui s'ouvre mardi soir au château du Plessis-Macé près d'Angers.

Pour sa dixième programmation depuis qu'il a pris la direction artistique du festival à la suite de Francis Perrin, le comédien et metteur en scène Nicolas Briançon a retenu 18 spectacles entre succès récents de la scène théâtrale populaire, coups de cœur et créations de jeunes compagnies.

Il ouvrira lui-même les festivités mardi soir par une création-hommage au music-hall et à Jérôme Savary : "Y'a d'la joie!... Quand même", où il revisite avec 11 comédiens, danseurs et musiciens le répertoire des chansons de Trenet, Bécaud, Aznavour, Francis Blanche ou les Frères Jacques. Jouée plus de 200 fois à Paris, son adaptation du "Songe d'une nuit d'Eté" de Shakespeare avec Lorànt Deutsch, sera reprise pour deux ultimes représentations là même où elle a été créé en 2011, au château du Plessis-Macé, épicentre historique du festival d'Anjou, les 17 et 18 juin.

Comédies, vaudevilles et théâtre de boulevard ont la part belle dans cette édition que Nicolas Briançon a voulu placer sous le signe de la joie : "Drôle de père" de Bernard Slade (avec Michel Leeb et Anne Jacquemin) les 13, 14 et 15 juin, "Occupe-toi d'Amélie" de Georges Feydeau (avec Hélène de Fougerolles et Bruno Putzulu) le 24 ou encore "Le chapeau de paille d'Italie" d'Eugène Labiche (avec Frédéric Cherboeuf) les 25 et 26.

Têtes d'affiches attendues, Clotilde Courau évoquera la correspondance d'Edith Piaf avec son amant, Tony, le 19 juin; Francis Huster présentera le lendemain avec sa Troupe de France, une nouvelle adaptation de "La Guerre de Troie n'aura pas lieu" de Jean Giraudoux, et Michel Bouquet endossera la couronne de Bérenger 1er dans "Le Roi se meurt" de Ionesco, les 21 et 22 juin.

Cinq compagnies se disputeront le concours créé il y a huit ans par Nicolas Briançon pour révéler de nouveaux talents, et doté de près de 30.000 euros de prix. Enfin, Jonathan Lambert clôturera le festival le 6 juillet avec son one man show "Perruques".

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.