Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

45000 rosiers passés au désherbant aux Roseraies d'Anjou à Ecouflant

0 03.10.2013 21:00
 Le directeur opérationnel des Roseraies d’Anjou, Jean-Michel Georges, avec ses deux avocats, Mes Brazey et Tuffreau.

Le directeur opérationnel des Roseraies d’Anjou, Jean-Michel Georges, avec ses deux avocats, Mes Brazey et Tuffreau.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Au printemps et cet été, la société des Roseraies d'Anjou a été victime de deux actes de malveillance grave.

Une main inconnue a remplacé un fongicide par un puissant désherbant.

Cet été, une pompe a été désactivée.

45000 rosiers ont été jetés. Le préjudice commercial est de 500000 €.

L'entreprise est en redressement judiciaire.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.